Fouilles Sentimentales

3373-merci-patron-de-francois-ruffin_5519429

La bromance entre Batman et Superman à peine terminée que Gods of Egypt pointe déjà le bout de son nez. Pourquoi évoquer alors ce petit geste malin aujourd’hui ? Parce que des petites gens font les poches de Bernard ? Parce qu’on est sentimentaux ? Allez savoir.

À vrai dire, je considérais cette pastille comme anecdotique à sa sortie et mon avis n’a pas changé. J’avais un peu ricané en lisant Mandelbaum comparer ça à Michael Moore et Luc Moullet et puis c’était à peu près tout. Merci Patron ! est bien plus proche de l’esthétique de Surprise Sur prise ! que de la Terre de la Folie, merci bien. Et quelque putasserie qu’on voudrait reprocher au réalisateur de Bowling for Columbine, il y a, il faut le dire, un art du montage, du rythme et du panache totalement absent des préoccupations de Ruffin. J’avais donc oublié cette caméra cachée engloutie dans le flux des sorties hebdomadaires.

marcel-beliveau

Marcel Béliveau, paix à son âme

Mais quelque chose s’est produit qui m’a fait tiquer. Pas cette chose que j’ai lue je ne sais où et qui prétend que Merci Patron ! a signé le début des récentes manifs nocturnes, non. C’était au Cercle. Autour de la table, il y a tout un tas d’avis plutôt bienveillants, aussi tamisés que l’ambiance certes, mais bienveillants. Vous pouvez voir l’émission ici. Ça ronfle, c’est bonhomme, un peu trop peut-être pour la production.
Daphné Roulier — qui a repris au pied levé le rôle de passe-plat/poil à gratter  — semble s’agacer. Elle n’est pas d’accord. « C’est malhonnête » dit-elle à plusieurs reprises. Elle parle du film, pas des intervenants. Comme personne ne semble vouloir lui emboiter le pas, elle décide de passer à un autre film. Comme ça, pouf. On avance, on avance, on avance.

gy-0mJS_uvh07a3eHv2htwy5rP8

Mais quand même, son agacement produit un effet étrange. C’est vrai, on a vu ce film et on l’a trouvé sympa, malgré tout. Émouvant même. Alors pourquoi malhonnête ? On se prend à penser que Daphné ou la production réclamaient un peu plus de sang dans ce concert de louanges. Ou bien —pourquoi pas— est-elle proche de Bernard Arnaud ? Oui, oui, c’est curieux. On s’est dit qu’elle était peut-être reptilienne aussi.
Bon mais en y repensant cette nuit, on s’est dit qu’elle n’avait pas vraiment tort. Il y a quelque chose de malhonnête dans la proposition. À trois heures du matin, j’ai essayé de répondre à la question : « c’est quoi ce film ? », un peu comme Heidegger qui se demande « Qu’est-ce qu’une chose ? », le fourbe. Il semble que les courts instants de lucidité me frappent toujours à 3h00 du matin, peut-être quand ma vigilance s’étiole, à mesure que la lumière meurt. Toujours est-il que la première image qui m’est venue est celle de… Marc-Emmanuel.

 

Marc-Emmanuel_max1024x768

On a envie de le tuer, non ?

Marc-Emmanuel Dufour, c’est ce type insupportable qui va emmerder des gens tranquillement assis dans leur petit pavillon de Pithivier. Devant Téléfoot, sommés d’aider quelques demeurés à construire un château décoré par Valérie Damidot et ce, bénévolement. Alors que c’est quand même pile poil le moment de l’interview exclusive de Valbuena et que Christian Jeanpierre est totalement surexcité. Vous vous imaginez brutalement arrachés à votre fauteuil But acheté en revolving pour crépir le mur d’une famille nombreuse, tout ça parce qu’elle ne dispose pas d’un logiciel de compta (comme Ciel par exemple) ? Au moment même où Mathieu allait dire le plus dignement du monde « Non pas du tout, j’aime beaucoup Karim B. » ? Ben figurez-vous que certains le font. Par solidarité. Ou pour passer à la télé, on ne sait pas.
Bref.
Ce qu’il y a de malhonnête dans la petite entreprise folklorique de Ruffin, c’est de laisser croire, à l’instar de Tous Ensemble, que cette solidarité va germer, essaimer comme un jour de printemps. Cette auto-promotion de l’un comme l’autre en hérauts du samaritanisme cool a quelque chose de profondément inesthétique, au sens moral du terme. Évidemment, on est ému par cette famille qui va pouvoir enfin se mettre sereinement sur la gueule dans la villa qu’ils ont payée à la sueur de leur front. On est aussi fasciné d’apprendre qu’une holding aussi imposante que LVMH dispose encore de barbouzes prêts à rincer des culs-terreux, comme violemment propulsés dans la vieille Françafrique de VGE. Oui d’accord et après ?

maxresdefault

Merci Patron ! C’est comme 98 : la France Black-Blanc-Beur (non, ça n’est pas un menu Maxi Best Of.) C‘est un vœu pieu qui verra s’épanouir Sarkozy et Marine Le Pen. On entend Lordon s’écrier dans le Monde Diplo : « Et si l’espoir changeait de camp, si le combat changeait d’âme ? » Il est gentil Lordon, il est économiste. Autrement dit, il est astrologue des sous-sous. Et surtout, il n’a pas vu le Loup de Wall Street. Cette société n’existe pas parce qu’une bande de Reptiliens, d’Illuminatis, ou quelque bestiole venue de l’espace veut s’accaparer toutes les richesses, mais bien parce que tout le monde veut en croquer, veut en être.

incentive-soirees-le-loup-de-wall-street-04

L’ambiance est quand même bien plus cool qu’en Picardie, non ?

N’allez pas croire que je suis pour la décroissance ou, à l’inverse, pour le méchant capitalisme : je ne suis qu’un observateur haïssable. Je ne sais pas agir, tout ce chaos inepte dans lequel les gens se débattent, tour-à-tour m’amuse, me désole ou me remplit d’amour.
Tout ce que je crois, c’est ceci : quelques bonnes âmes mouillées par la pluie vont jouer du tambourin, et alors que résonneront faiblement les derniers coups de tocsin, les rêves s’échoueront devant le rose qu’on nous propose, la dernière facture EDF, les vacances paradisiaques à Melun.

Merci Patron ! Documentaire de François Ruffin, 2016.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s